new commer Enregistrement | Lettre au Webmaster
hide
ManminCentralChurch

Sujet de Prière de 2016 | Dieu mesure notre foi

on air
Sermon
Le culte officiel
 
Le culte officiel(date)
Culte de Dimanche Matin
Culte de Dimanche Soir
Veillée de Vendredi
Le culte officiel
Dimanche Matin
Dimanche Soir
Veillée de Vendredi
Lecture
lectures sur 1 Jean
Lecture de l'Apocalypse
Enseignent sur la Genèse
Theme Sermons
le Message de la Croix
La Mesure de la Foi
Dix Commandements
Cieux
L' Enfer
Chapitre de l'Amour
La Bonté
Colonnes
 
Le culte officiel Prédication > Le culte officiel
Le culte officiel
Titre
   La Bénédiction - Noël 2017    
Speaker
   Rév. Jaerock Lee
biblique
   Romains 13:10
Date
   2017-12-25



Passage biblique

Romains 13:10
« L'amour ne fait point de mal au prochain: l'amour est donc l'accomplissement de la loi.»


Chers frères et sœurs en Christ,

C'est un Noël joyeux aujourd'hui.

En ce jour, nous célébrons notre Seigneur bien-aimé qui est venu sur cette terre sous une forme charnelle.

Dieu nous a donné beaucoup de sortes de bénédictions, dont la plus grande est Jésus-Christ.

Si Jésus n'était pas descendu sur cette terre ou n'avait pas pris la croix, tous les hommes, y compris vous et moi, auraient fini avec la misérable et pitoyable malédiction de la Loi.

Tous les hommes sans exception étaient condamnés à tomber dans le feu éternel de l'enfer.

Imaginez juste la situation suivante.

Quelqu'un a commis un péché grave et a été condamné à mort l'année suivante. La personne devait être brûlée à mort.

Il pourrait vivre librement pendant un an jusqu'à ce qu'il soit exécuté.

Quel genre de vie mènerait-il pour la dernière année?

Est-ce qu'il mangerait de la nourriture savoureuse, revêtirait des vêtements de soie ornés de bijoux et jouirait de son autorité, et dirait-il qu'il est si heureux de ces bénédictions?

Pensant juste à être brûlé à mort un an plus tard lui ferait perdre l'appétit et il n'aurait aucun désir de se parer de bonnes choses.

En dormant, il souffrirait de cauchemars.

Vous et moi étions dans le même état.

Les jours de nos vies sont d'environ 80 ans, si nous sommes forts, peut-être 100 ans ou même plus que cela. Cependant, à la fin de tous les jours de notre vie, même si nous avons apprécié la richesse, l'honneur et le pouvoir, c'est le feu inextinguible de l'enfer.

Pendant cette vie terrestre, nous sommes déjà esclaves de la puissance de l'ennemi diable et souffrons de maladies et de désastres.

Mais Dieu a donné Son Fils unique pour mourir sur la croix pour nous et par ce sacrifice, Il nous a sauvés de la peine de mort.

Le passage biblique d'aujourd'hui Romains 13:10 dit: «... l'amour est l'accomplissement de la loi ...» Avec Son amour qui donne la vie, Il nous a rachetés de la malédiction de la Loi.

Or, la promesse qui nous a été faite n'est pas la peine dans les feux éternels de l'enfer, mais la gloire dans les cieux.

En plus de cela, sur la terre aussi, Il nous promet de pouvoir jouir de l'autorité en tant qu'enfants de Dieu et de nous permettre de réussir en toute chose et de jouir d'une bonne santé comme nos âmes prospèrent. Quelle bénédiction!

Rendons grâce et gloire encore une fois à notre Dieu le Père qui a abandonné Son Fils précieux et unique et au Seigneur qui est venu sur cette terre.

Aujourd'hui, permettez-moi de parler des trois significations contenues dans les bénédictions de Noël que le Père nous a données par Jésus-Christ.

Par ce message, je prie au nom de Jésus-Christ que la joie et l'émotion de Noël débordent du fond de vous.

Chers frères et sœurs en Christ,

La première signification dans la bénédiction de Noël est le pardon.

Le pardon signifie aussi l'amour.

L'envoi de Jésus par Dieu sur cette terre fait référence à la manifestation de son pardon et de son amour sans limite.

Depuis que le premier homme Adam est tombé dans la tentation de Satan et a trahi Dieu, l'humanité a été de plus en plus souillée par des péchés et le mal.

La même chose est arrivée au peuple d'Israël.

Dieu a laissé Israël quitter l'Égypte à travers les dix plaies et la séparation la mer Rouge en deux. Il a guidé son peuple avec une colonne de nuages et une colonne de feu.

Pourtant, même s'ils ont reçu un tel amour de Dieu, les Israélites n'obéissaient toujours pas à Dieu.

Ils ont désobéi sans cesse à Dieu pendant des centaines d'années, et à la fin, ils se sont heurtés à la chute de la main des Gentils.

Quand la nation d'Israël est allée si loin dans la désobéissance, à quel point les ennemis de Dieu se sont-ils encore plus révoltés contre lui? Cela ne peut pas être exprimé avec des mots.

Quand les péchés et les maux devinrent extrêmement endémiques, le grand jugement du déluge de Noé vint sur eux. Mais les gens n'ont pas gardé la leçon mais sont devenus encore plus sévèrement souillés de péchés.

Les péchés ont couvert le monde de plus en plus pendant des milliers d'années, alors maintenant combien le monde est plus obscène et sale?

Pourtant, le plan de Dieu pour de telles personnes n'était pas la colère et le châtiment, mais le sacrifice de Son Fils unique.

Dieu est vraiment digne d'honneur et de gloire, mais pourquoi a-t-il souffert d'une trahison et d'une douleur déchirante? Pourquoi a-t-il abandonné son fils?

La réponse est donnée dans l'Évangile de Jean 3:16. Il est dit: «Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.»

Dieu aimait tellement le monde, que même avec un profond chagrin dans Son cœur, Il ne pouvait pas abandonner le monde même s'il était couvert de péchés et de maux et que les gens étaient un genre dégoûtant et adultère.

Notre Jésus est venu sur cette terre et a montré un amour du pardon illimité.

Maintenant, quel genre de pardon avez-vous reçu?

Vous avez été pardonné de la vie souillée de péchés et de maux comme les collecteurs d'impôts et les prostituées de l'époque de Jésus.

Certains d'entre vous ont été sauvés à la porte de la mort comme le voleur sur la croix ou comme la femme surprise en flagrant délit d'adultère.

D'autres d'entre vous, comme les pharisiens ou les sacrificateurs, étaient si arrogants et remplis d'attitude moralisatrice et de cadres personnels que vous dédaigniez, méprisiez, jugiez et condamniez les autres.

Certains d'entre vous s'opposaient à Dieu et persécutaient ceux qui répandent l'évangile du Seigneur, comme Paul l'a fait avant de rencontrer le Seigneur.

Certains d'entre vous étaient rusés et lâches comme Pierre qui a renié son bien-aimé maître.

Jésus a pris la décision d'être crucifié pour pardonner aux gens de tous leurs péchés, et c'est pour cela qu'il est né sur cette terre.

Pour nous qui étions au milieu des péchés sales et pervers, la naissance de Jésus est l'amour du pardon sans fin que nous ne pouvons pas rendre.

Chers frères et sœurs en Christ,

Depuis le Noël de 2010, la bénédiction du pardon vous a donné une signification bien plus spéciale en tant que membres de Manmin.

C'est parce qu'une autre chance de repentance a été donnée à ceux d'entre vous qui ont été sauvés par l'oeuvre du sang précieux du Seigneur, mais plus tard vous avez regardé le monde et commis un péché grave qui est impardonnable, et vous avez perdu l'assurance du salut.

C'est parce que vous avez dû vivre dans des souffrances d'éteindre le Saint-Esprit et dans la crainte d'être éloigné du ciel. Mais maintenant vous avez été été restaurés à la lumière de la vie une fois de plus.

La signification de ce pardon ne réside pas seulement dans votre salut honteux, mais maintenant même dans l'espoir d'entrer dans la Nouvelle Jérusalem.

Dans Jean 8:11, Jésus a dit : «Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.»

Vous avez tous gagné une grande faveur dans le Seigneur, ainsi vous ne devriez jamais répéter le péché et demander de nouveau Son pardon.

Si cela arrive à nouveau, vous ressentirez une grande honte et un grand regret.

Par conséquent, je vous demande ardemment de demeurer dans la vérité et de ne donner que de la joie au Seigneur.

Chers frères et sœurs en Christ,

La seconde signification inscrite dans la bénédiction de Noël est «l'attente».

Jésus n'a pas dit: «Je vous ai pardonné, alors vous devez porter les fruits appropriés immédiatement.»

Il n'a pas dit: «Pierre, pourquoi es-tu encore dur et vantard, bien que je te l'ai demandé et que je t'ai averti de ne pas l'être?»

Il n'a pas dit: «Jean et Jacques, pourquoi n'avez-vous pas changé vos tempéraments chauds ? Quand allez-vous vous en débarrasser?»

Il n'a pas dit: «Thomas, est-ce que tu parles toujours de telles choses absurdes parce que tu n'as pas encore rejeté tes pensées charnelles?»

Il n'a pas dit: «Je vous ai montré un bon exemple de service, alors pourquoi contestez-vous et discutez-vous les uns avec les autres pour savoir qui est le plus grand sans tenir compte de vos changements?»

Il n'a pas dit: «Mon cœur brûle presque de vous voir tous faire comme ça.»

Il n'a jamais prononcé une parole de plainte.

Au contraire, Il a regardé la ferveur de Pierre et les cœurs ardents de Jean et Jacques.

Il a également examiné les bons points des autres disciples, y compris Thomas, Philippe et Nathanaël et Il les a attendu patiemment.

Tandis qu'il priait avec ferveur à propos de la crucifixion devant Lui, Sa sueur devint comme des grumeaux de sang tombant à terre, Ses disciples s'endormirent.

Même à ce moment, Jésus croyait encore en eux et même jusqu'à Ses derniers moments Il croyait en eux et les a laissés ensuite au Père.

«Après que je les quitte, le Saint-Esprit viendra et les changera. Ensuite, ils apporteront ce que je leur ai dit dans leur souvenir et changeront et finalement manifesteront la puissance.»

Il les attendait avec cet espoir.

Avec le passage de 2 000 ans, le Seigneur attend toujours.

Chers frères et sœurs en Christ,

Vous l'avez aussi fait attendre beaucoup, n'est-ce pas?

Certains d'entre vous venaient à peine à l'église une fois quand quelqu'un d'autre vous a témoigné pendant des années et vous a servi minutieusement avec amour.

D'autres personnes ont aveuglé vos oreilles à l'évangile, et ce n'est que lorsqu'un grand problème vous est arrivé que vous pouvez dire à Dieu: «Dieu, aide-moi!»

Le Seigneur n'a pas détesté ces personnes.

Il les accueillit joyeusement avec les bras grands ouverts, en disant: «Mon fils! Ma fille! Content de te voir!»

Depuis combien de temps l'avez-vous fait attendre pour avoir la vraie foi malgré la confession de votre foi dans le Seigneur?

Beaucoup d'entre vous n'avaient pas vécu une vraie vie de foi même avec 10 ou 20 longues années de foi jusqu'à l'année 2010.

Vous avez dit que vous croyiez devant des œuvres puissantes, mais vous n'avez pas circoncis vos coeurs. Vous avez dit que vous avez de l'espoir pour le ciel, mais que vous avez toujours regardé le monde.

Vous avez dit que vous feriez de votre mieux et que vous changeriez sûrement, mais vous êtes retourné à l'ancienne vie de votre vieil homme.

Mais le Père et le Seigneur vous attendaient.

Son attente a engendré votre chance et vous a donné la force du changement.

Maintenant, si heureusement, beaucoup d'entre vous sont arrivés à comprendre le cœur de Dieu le Père et l'amour du Seigneur.

Vous êtes arrivés à porter les larmes du berger et le sacrifice dans votre esprit.

Vous arrivez à comprendre ce que c'est que de croire vraiment en la puissance et de regarder les chose d'en haut.

Chers frères et sœurs en Christ,

2 Pierre 3: 8-9 dit: «8Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.

9Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.»

Parce que ses attentes pour les vrais enfants sont si grandes, le Père Dieu a supporté mille ans comme un jour.

De plus, il a aussi ressenti un jour comme mille ans à cause de son espoir sincère et de son triste chagrin pour ces gens qui mouraient.

Je suis tellement désespéré avec ce passage biblique.

Pour les 35 dernières années et en particulier pour les 7 dernières années, je ne pouvais qu'attendre patiemment avec foi.

Il n'y avait rien que je puisse faire pour aider les âmes à changer dans la parfaite sanctification et concernant l'argent de la (Bénédiction complète) et le Sanctuaire de Canaan.

Dieu le Père a juste dit: «Remplis la mesure de la justice», et en conséquence, je devais juste endurer patiemment.

Quand toute l'énergie de ma vie est sortie et que je pouvais à peine bouger, j'étais tellement bouleversé qu'un jour ressemblait à mille ans. Et je me suis senti impatient avec le passage du temps, en pensant «Les saints devraient changer rapidement ... Il y a tellement de choses à faire jusqu'à ce que le Seigneur vienne ...»

Cependant, j'ai attendu et j'attends comme Dieu le Père et le Seigneur ont attendu.

La seule chose dont vous devez vous souvenir est que la promesse du Seigneur n'est jamais du tout trop tard.

Mais le jour de son retour est destiné, peu importe combien de temps il attend dans l'amour.

C'est pourquoi vous devez saisir la chance quand elle vous est donnée.

Au nom du Seigneur, je vous demande encore une fois de vous préparer avec cette foi, d'avancer vers le but et de changer rapidement.

Chers frères et sœurs en Christ,

La troisième signification incluse dans la bénédiction de Noël est le fruit.

Le pardon et l'attente de notre Seigneur ont porté des fruits abondants.

Quand il a été crucifié, ses disciples ont fui dans la peur; mais avec le temps, ils sont devenus des apôtres capables et ont répandu l'évangile avec des manifestations de la puissance.

Parfois 3.000 ou 5.000 personnes se sont repenties en prêchant la Bonne Nouvelle et ensuite le réveil explosif a suivi.

Surtout, ils n'avaient pas peur d'être livrés au martyre, mais ils étaient reconnaissants de pouvoir donner leur vie pour le Seigneur dans un amour parfait.

Par leur changement et au ministère du martyre, beaucoup plus de fruits ont été portés.

L'Évangile s'est répandu de Jérusalem à la Samarie, l'Empire romain, et au monde et d'innombrables fruits du salut ont été portés.

Dans Jean 12:24 Jésus a dit: «En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit.»

Vous tous ici présents êtes aussi les fruits de Dieu le Père et du Seigneur.

Je suis vraiment reconnaissant que de nombreux fruits du salut, du rocher de la foi, de l'esprit et de la parfaite sanctification ont été portés ces 7 dernières années.

Mais vous devrez porter des fruits plus grands et plus abondants à partir de maintenant.

Vous devrez sortir comme les fruits de la parfaite sanctification qui rempliront la Nouvelle Jérusalem.

Vous devrez sortir comme les fruits de la puissance qui répandront l'évangile jusqu'aux extrémités de la terre juste pour commencer à rendre l'amour de Dieu le Père qui a donné Son Fils unique pour vous.

Maintenant, s'il vous plaît, tenez plus fermement cet espoir.

Je vous demande tous d'avoir l'assurance que ce n'est pas quelqu'un d'autre, mais vous qui sortirez comme le fruit du Seigneur et le fruit du berger. Ne vous laissez pas influencer par autre chose que cela!

Vous avez peut-être été un peu en retard jusqu'à maintenant, mais maintenant vous devez vous décider à porter de tels fruits parce que le Seigneur de l'amour a attendu jusqu'à maintenant et à cause du sacrifice et du prix de la justice.

Chers frères et sœurs en Christ,

La première partie de Deutéronome 33:29 dit: «Que tu es heureux, Israël! Qui est comme toi, Un peuple sauvé par l'Éternel.»Combien nous sommes bénis d'avoir reçu le don de Jésus-Christ.

En ce temps de la fin du monde,Dieu le Père a déversé sur cette église les bénédictions du pardon, de l'attente et des fruits.

C'est parce que vous devrez changer par l'évangile de la sanctification et ensuite vous manifesterez la puissance du berger avec lui et accomplirez le ministère du salut qui a été préparé depuis avant les âges.

Pour cette raison, Dieu le Père et le Seigneur ont beaucoup sacrifié et aimé jusqu'à ce que chacun d'entre vous atteigne l'actuel des niveaux de la foi.

J'ai aussi gardé les âmes confiées par le Seigneur avec les larmes que j'ai versées jour après jour, et rempli la mesure de la justice avec des difficultés pour que votre cœur et votre esprit puissent être renouvelés.

Je vous demande de vous souvenir de la grâce et de l'amour que vous avez acquis dans cet espace béni et de changer plus rapidement et de devenir de puissants ouvriers.

Que vous puissiez tous participer à l'accomplissement de la providence de Dieu le Père et jouir d'une grande gloire, au nom du Seigneur je prie! Joyeux Noël!

 
ManminCentralChurch
address_ManminCentralChurch